Tous les articles par Etienne Smith

Appel à candidature, Ecole d’été “ToAfrica” 2022

La Chaire Diasporas Africaines est partenaire de l’édition 2022 de l’école d’été “ToAfrica” 2022. L’appel à candidature est maintenant ouvert.

L’école d’été se tiendra en présence, bien qu’une partie limitée de la classe sera autorisée à participer à distance. Il se déroulera du 20 au 24 juin à la Reggia di Venaria (Venaria Reale, Italie) et abordera de manière interdisciplinaire le thème de l’impact social et culturel des technologies numériques en Afrique.

Les candidatures sont ouvertes aux étudiants et aux professionnels. La date limite de dépôt des candidatures est le 6 mai 2022.

Les informations sur le programme et la faculté ainsi que le formulaire d’inscription sont disponibles sur le site dédié : www.toafrica.it

Prochain rendez-vous du cycle de séminaires 2021-2022

La Chaire Diasporas Africaines a le plaisir de vous inviter à son prochain séminaire, le 15 février 2022 à 10h (CET) 

How do states of origin create links with their diasporas? An application of the Emigrant Policies Index (EMIX) 

Comment les Etats d’origine développent-ils des liens avec leurs diasporas ? Une utilisation de l’Indice des politiques de diaspora (Emigrant Policies Index – EMIX)

Intervenant: Pau Palop-García (Willy Brandt School of Public Policy, University of Erfurt)

Discussant: Hamidou Dia (IRD)

Abstract [EN]: In the last decades states of origin have increasingly adopted policies to keep and create economic, political or social links with their emigrants. These “emigrant policies” vary in scope and nature between different countries and include, for example, dual citizenship policies, programs to stimulate remittances, extension to the right to vote in the home country from abroad, or the creation of government agencies to administer emigrant issues. This paper presents fundamental steps in the construction of the Emigrant Policy Index (EMIX), a policy index that allows the quantification and summary of emigrant policies adopted by states of origin.

Résumé [FR]Durant les dernières décennies, les Etats d’origine ont multiplié les initiatives visant à maintenir et à développer leurs liens avec leurs émigrés. Selon les pays, ces « politiques de diasporas » varient en importance et en forme et incluent, par exemple, les politiques de double citoyenneté, les programmes pour encourager les transferts financiers, le droit de vote à l’étranger, et la création d’agences gouvernementales dédiées. Cette présentation porte sur les principales étapes de la construction de l’Indice des politiques de diaspora (Emigrant Policies Index – EMIX) qui permet de mesurer et synthétiser les politiques adoptées par les Etats d’origine. 

Bio [EN]Pau Palop-García is a Research Fellow at the Willy Brandt School of Public Policy, University of Erfurt. Before coming to the Willy Brandt School, he was a Research Fellow at the Institute for Latin American Studies (ILAS) of the German Institute for Global and Area Studies (GIGA). Pau Palop-García holds a PhD in Political Sciences from the Free University of Berlin (2019). He specializes in the study of migration policies and the political representation of migrant communities. He has published widely about these topics in journals such as Democratization, Citizenship Studies, Comparative Migration Studies, Citizenship Studies, and the Journal of Ethnic and Migration Studies. 

Biographie [FR]Pau Palop-Garcia est Chargé de recherche à l’Ecole Willy Brandt d’affaires publiques (Willy Brandt School of Public Policy) à l’Université d’Erfurt. Précedemment, il a été Chargé de recherche à l’Institut pour les études latino-américaines (Institute for Latin American Studies) à l’Institut allemand pour les études globales et aréales (German Institute for Global and Area Studies). Pau Palop-Garcia est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université libre de Berlin. Ses travaux portent sur les politiques migratoires et sur les représentations des des migrants. Il a largement publié sur ces sujets dans des revues scientifiques telles que Democratization, Citizenship Studies, Comparative Migration Studies, Citizenship Studies, et Journal of Ethnic and Migration Studies.

Le séminaire aura lieu en anglais, avec traduction simultanée en français.

Pour participer à distance: https://sciencespo.zoom.us/j/91263982275

Parution de l’Observatoire des artistes et acteurs culturels issus des diasporas

La Chaire Diasporas Africaines est heureuse de vous annoncer la parution de l’Observatoire des artistes et acteurs culturels issus des diasporas africaines en France!

Cet Observatoire présente les artistes et acteurs culturels issus des diasporas africaines en France. Il a pour but de valoriser leurs participations aux politiques culturelles, aux actions de coopération de territoire à territoire et de faciliter la mise en réseau entre acteurs. Si vous souhaitez être référencé, n’hésitez pas à vous inscrire via l’onglet “Espace observatoire“.

Cette cartographie est réalisée par l’Institut des Afriques avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, de Bordeaux Métropole dans le cadre du programme “Parcours de Soutien aux CHangements et Initiatives de Transitions” (PsCHiT) et de l’Institut français de Paris. Elle est également portée en partenariat avec SO Coopération, la Chaire diasporas africaines / Laboratoire Les Afriques dans le Monde (Sciences Po Bordeaux) et le Laboratoire MIGRINTER de l’Université de Poitiers.

Prix Africain du journalisme d’investigation Norbert Zongo (PAJI NZ)

A l’occasion du Festival International de la Liberté d’Expression et de la Presse (FILEP), la plateforme Médias & Démocratie, le Centre Norbert Zongo et le réseau Segbo organisent une cérémonie de remise du Prix Africain du Journalisme d’Investigation (PAJI) à Ouagadougou. Dans ce cadre, la Région Nouvelle-Aquitaine, Médias & Démocratie, la Chaire diasporas africaines, le cinéma Utopia, l’Institut des Afriques et Cap Sciences s’associent pour organiser deux journées d’échanges et de débats. Ces rencontres placées autour des enjeux du journalisme d’investigation en France et en Afrique se tiendront les 12 et 13 novembre à l’Utopia et à Cap Sciences, respectivement.

Programme :

–> Vendredi 12 Novembre – 20h30 – Cinéma Utopia (5 Pl. Camille Jullian, Bordeaux) :

Projection-débat du documentaire de Dieudo Hamadi “EN ROUTE POUR LE MILLIARD” (France/Congo 2020 – 1H29).

Débat avec le réalisateur par visioconférence depuis la République Démocratique du Congo. Modération par Alessandro Jedlowski, anthropologue des médias et coordinateur de la Chaire diasporas africaines (LAM/Sciences Po Bordeaux).

–> Samedi 13 Novembre – 15h – Cap Sciences (Hangar 20, Quai de Bacalan, Bordeaux)

Table ronde : « Quel est le rôle du journalisme d’investigation en France et en Afrique? » avec:

+ Sabine Cessou, journaliste indépendante basée à Bruxelles, ancienne correspondante de Libération en Afrique du Sud et aux Pays-Bas;
+ Hanène Zbiss, journaliste d’investigation, formatrice et enseignante à l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information (IPSI) à Tunis;
+ Ousmane Ndiaye, Journaliste, rédacteur en chef Afrique de TV5 Monde;
+ Etienne Damome, Enseignant Chercheur à l’Université Bordeaux Montaigne, analyste des médias et du journalisme en Afrique au sein du laboratoire MICA;
+ Raoul Mbog, journaliste reporter, spécialisé sur les questions de développement. Il écrit principalement pour Le Monde, Télérama et La Vie, et a contribué au lancement de Slate Afrique puis du Monde Afrique.

Plus d’informations ici.

Séminaire d’ouverture de la Chaire Diasporas Africaines

Le 29 septembre, de 14h à 16h, la Chaire Diasporas Africaines a le plaisir de vous inviter à son séminaire d’ouverture de l’année académique 2021/2022.

Intervenant: Prof. Lorelle Semley (College of the Holy Cross).

Titre: “Black Bordeaux and the Search for Refuge After Revolution”.

Résumé: The itineraries of over 150 people of color who sought passports to leave Bordeaux, France between the 1790s and 1830 run counter to most histories of the Atlantic Slave Trade and Black migration. The vast majority of them were free and traveling on their own account. Some had been born on the African continent but many were returning to where they had been born, enslaved, or freed in the Caribbean or to another destination in the archipelago. Still, the United States was the most popular colony or country declared as a destination by name. This small wave of migration differed from the thousands of Africans and their descendants who had often arrived enslaved in Bordeaux earlier in the eighteenth century only to return to bondage in the Caribbean. By contrast, the group of people of color featured in this article were practicing their freedom as they set sail even as they moved closer to the beating heart of slavery when they traveled west. At the same time, the records they left in the archive provide clues about prevailing racial ideologies in France while shining a light on the process of community formation and affective ties among people of color who often have been rendered invisible. Using an otherwise cold, bureaucratic questionnaire as a point of departure, this article excavates and theorizes Black space-making and Black life in the aftermath of Atlantic Revolutions.

Le séminaire aura lieu en anglais, en visioconférence.

Pour participer il est nécessaire de s’inscrire en envoyant une email à chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr

Colloque international “Les diasporas africaines en France : enjeux politiques, économiques et culturels”

Les 28 et 29 juin, la Chaire Diasporas Africaines organise un colloque autour des résultats des recherches qu’elle a financées depuis sa création en 2019, au sujet des enjeux politiques, économiques, et culturels des présences africaines en France.

Le colloque inclura deux conférences principales, de Sylvie Kandé (SUNY) et de Pap Ndiaye (Sciences Po Paris/Musée National de l’Histoire de l’Immigration – en attente de confirmation).

La participation est ouverte sous réservation par email à l’adresse suivante: chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr.

Ce colloque organisé en collaboration avec arc en rêve centre d’architecture.

Programme provisoire:

LUNDI 28 JUIN 2021

A Sciences Po Bordeaux (amphithéâtre Siegfried), 11 Allée Ausone, Pessac

  • 9h30 -10h:

Mots de bienvenue de Dominique Darbon (directeur du laboratoire Les Afriques dans le Monde), et de Delphine Pagès-El Karoui (Adjointe à la Cheffe du secteur Sciences Humaines et Sociales, Service Stratégie Recherche Innovation, Direction Générale de la Recherche et de l’Innovation, Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation)

Accueil et introduction par les coordinateurs de la Chaire Diasporas Africaines

  • 10h – 10h 30 : Présentation introductive :  

Cris Beauchemin (Ined) : « Profil démographique des diasporas africaines en France »

  • 10h30 – 12h : Panel I : « Associationismes en diaspora » (première partie)

Daouda Gary-Tounkara (CNRS) : « L’histoire de l’associationnisme africain en France : l’exemple des associations maliennes ».

Pamela Ohene-Nyako (Université de Genève) : « Mobilisations de femmes afro-descendantes en France hexagonale dans la lutte contre le racisme et le sexisme, années 1960-2000 »

Jeanne Rey (Université de Genève) : « Reconfigurations diasporiques des réseaux pentecôtistes franco-suisses : Enjeux éducatifs, économiques et sociaux »

Modératrice : Camille Traoré (LAM, Sciences Po Bordeaux)

  • 12h-13h : Panel II : « Associationismes en diaspora » (deuxième partie)

Ysé Auque-Pallez (Sciences Po Paris) : « Ce qui joue autour de la définition de la “diaspora africaine” : le cas des mobilisations noires anti-impérialistes et panafricanistes contemporaines en Ile-de-France »

Ola Akintola (Université d’Oxford) : « Une diaspora africaine peu connue : les Nigérians de France ».

Li Zhipeng (Migrinter, Université de Poitiers) : « La solidarité des associations de la diaspora africaine à travers l’étude de cas de Poitiers. Approche d’une diaspora dans la diaspora »

Vincent Gachet (UBM) et Ibrahima Salla Mbaye (UBM): « Les étudiants sénégalais à Bordeaux de 1950 à nos jours »

Modérateur : Bernard Calas (UBM)

  • 14h – 15h 45 : Panel III : « Diasporas, politique d’asile et coopération au développement »

Chantal Crenn (Université Paul Valéry de Montpellier), et Isabelle Rigoni (INSHEA) : « ‘L’accueil’ des MNA originaires d’Afrique sub-saharienne en Gironde. Protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation »

Marta Lotto (EHESS) : « Villes accueillantes ? La solidarité des diasporas africaines à l’égard des migrants de transit »

Claire Vincent-Mory (Sciences Po Paris) : « Inclure les diasporas ? Le cadrage de la représentation des acteurs migrants de la coopération au développement, en France et en Italie »

Moderatrice : Adelina Miranda (Migrinter).

  • 13h – 14h : Pause déjeuner
  • 15h 45 – 17h : pause-café + transfert

A l’auditorium du CAPC, Musée d’art contemporain de Bordeaux – en partenariat avec arc en rêve centre d’architecture, 7 Rue Ferrere, Bordeaux

  • 17h – 18h 30 : Keynote I 

Sylvie Kandé, autour du métissage des identités dans la diaspora africaine en France. Discutant : Sylvère Mbondobari

MARDI 29 JUIN

A Sciences Po Bordeaux (amphithéâtre Siegfried), 11 Allée Ausone, Pessac

  • 9h : Accueil
  • 9h 15 – 11h 15 : Panel IV : « Cultures diasporiques : productions, représentations, circulations »

Etienne Damome (UBM) Étienne Sossou (UBM) et Joël Todo-Alipui (UBM): « Les médias numériques des diasporas africaines en France. Mapping des pratiques informationnelles et communicationnelles »

Alessandro Jedlowski (LAM, Sciences Po Bordeaux) : « Médias audiovisuels et diasporas africaines en France : Des enjeux de la représentation aux défis de la production »

Armelle Gaulier (IFAID): « Bilan bibliographique sur les études sur les musiques de la diaspora africaine en France »

Marian Nur Goni (CESSMA) : « ‘Transformer l’objet en source de questions’ : Voix des diasporas et des musées au prisme de l’association Alter Natives »

Cassiopée N’Sondé (Institut Français) : « Les productions culturelles de la diaspora africaine à Paris et à Bruxelles »

Discutant : Denis-Constant Martin (LAM, Sciences Po Bordeaux); modératrice : Margaux Lombard (LAM, Sciences Po Bordeaux)

Discutant : Denis-Constant Martin (LAM, Sciences Po Bordeaux); modératrice : Margaux Lombard (LAM, Sciences Po Bordeaux)

  • 10h45 – 11h : pause-café
  • 11h 30 – 13h : Panel V : Panel IV : « Les diasporas et les enjeux du retour »

Hélène Quashie (LARTES-IFAN, Dakar) : « Migrations privilégiées des diasporas africaines “de retour” d’Europe et d’Amérique du Nord au Sénégal : appartenances, ambivalences, distinctions »

Gilles Balizet (Aix-Marseille Université) : « ‘Repats’ au Sénégal, (s’)investir dans la culture pour réussir son retour au pays »

Modératrice : Jamilla Hamidu-Yakubu (LAM). Discutant : Bamadi Sanokho (Red Mangrove)

  • 13h – 14h : pause déjeuner
  • 14h – 15H : transfert

A l’auditorium du CAPC, Musée d’art contemporain de Bordeaux – en partenariat avec arc en rêve centre d’architecture, 7 Rue Ferrere, Bordeaux

  • 15h – 17h : Table ronde : « Qu’est-ce que c’est qu’une diaspora ? »

Intervenants :

William Berthomière (CNRS)

Claire Tawab (adjointe au Maire de la Mairie de Grigny et représentante du Forum des élus de la Diaspora Africaine, FEDA)

Olivier Kaba (AFD)

Khady Sarr (danseuse et chorégraphe)

Narcisse Kamayenwode (conseiller départemental)

Modérateur : Ousmane Ndiaye (Rédacteur en chef Afrique TV5 Monde)

  • 17h – 18h 30: Keynote II :

Pape Ndiaye (à confirmer). Retour sur la « condition noire » en France.

(Affiche et programme provisoire disponibles en PDF ici)

Colloque “Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation”

Le 17 juin à partir de 9h la Chaire Diasporas Africaines vous invite au colloque “Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation” , organisé par Chantal Crenn (professeure en anthropologie, Université de Montpellier, UMR SENS et Associée à l’UMR Passages) et Isabelle Rigoni (maître de conférences en sociologie, INSHEA/Grhapes, associée au Centre Émile Durkheim), coordinatrices du projet “Les mineurs isolés étrangers originaires d’Afrique sub-saharienne en Gironde. Protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation” soutenu par la Chaire Diasporas Africaines.

Le colloque se tiendra uniquement en visioconférence. Lien de connexion :
https://inshea-fr.zoom.us/j/85313682790?pwd=S0RFcEViODkxcllCUkFNOUxqVW55dz09
ID de réunion : 853 1368 2790
Code secret : 105581

Le programme détaillé est accessible ici.

Publication d’une nouvelle étude

Découvrez ici la nouvelle étude publiée dans la série les Etudes de la Chaire Diasporas Africaines. Il s’agit de la présentation des résultats de la recherche financée par la Chaire et menée par Jeanne Rey (Haute Ecole pédagogique de Fribourg/Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève) sur les reconfigurations diasporiques des réseaux pentecôtistes franco-suisses.

Bonne lecture!

« Vieillir et mourir en diaspora »

La Chaire Diasporas Africaines vous invite au webinaire « Vieillir et mourir en diaspora », le 29 avril 2021, à 16h.

Intervenants: Félicien de Heusch (CEDEM- Université de Liège), Carole Wenger (CEDEM – Université de Liège) et Hyppolyte Kouao (Centre Emile Durkheim – Sciences Po Bordeaux). Discutant: Etienne Smith (Chaire Diasporas Africaines)

Programme: 

– Félicien de Heusch (CEDEM- Université de Liège) et Carole Wenger (CEDEM – Université de Liège), Un droit au rapatriement de dépouilles ? Une comparaison de l’engagement transnational des États et migrants sénégalais et tunisiens, autour de la mort

– Hyppolyte Kouao (Centre Emile Durkheim – Sciences Po Bordeaux), Naître à « Babi», mourir sur le « Bingue » ? Dilemmes en situations migratoires chez les retraités subsahariens en France et en Belgique

Lien pour participer à distance:

https://scpobx.zoom.us/j/98478049098?pwd=Vy9tTGdldjBvNFcxZ0JpS3ZGdTZnZz09

Cartographie des diasporas artistiques et culturelles africaines en Nouvelle-Aquitaine

Ce vendredi 5 février, les étudiantes du Master Migrations Internationales de l’Université de Poitiers ont présenté leur étude “Cartographier les diasporas artistiques et culturelles africaines en Nouvelle-Aquitaine” à la MECA – Maison de l’Economie Créative et de la Culture en Aquitaine

Cette présentation était l’occasion de rencontrer Hassane Kouyaté, directeur de @lesfrancophonies, et d’échanger avec lui.

Pour rappel, l’étude a été commandité par l’Institut des Afriques en partenariat avec la Chaire Diasporas africaines et @socooperation pour accompagner les réflexions sur l’Observatoire des artistes et acteurs culturels issus des diasporas africaine et caribéenne.

Pour vous procurer l’étude de MIGRINTER cliquez ici!

Décrypter les pratiques et attentes des diasporas africaines de France: Cas des transferts de fonds en temps de COVID

Webinaire organisé par Red Mangrove, development advisors

Ce webinaire présentera quelques grands constats sur les transferts de fonds des diasporas Africaines en France, issus du sondage IPSOS/RMDA réalisé entre les deux confinements et financé par l’AFD et le MEAE. Il permettra également d’échanger sur les méthodes et les outils pour mieux comprendre les diasporas.

Programme:

Introduction par un représentant du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.

Présentation de l’étude par Mme Claire Neuschwander (RMDA) et Mme Amandine Lama (IPSOS)

Discussions : M. Etienne Smith (Maitre de conférences à Sciences Po Bordeaux (LAM) et co-coordinateur de la Chaire Diasporas Africain), M. Jacques Ould-Aoudia (Vice-président de l’association Migrations & Développement, chercheur en économie politique), Mme Maëlan Le Goff (Économiste-chercheur au Service de l’Afrique et du Développement, Direction Générale des Statistiques, Études et Relations Internationales de la Banque de France). Modération: M. Bamadi Sanokho (RMDA)

Pour participer, s’inscrire ici.

Quand la diaspora artistique crée l’éveil citoyen !

Table ronde en ligne, le 26 Novembre à 17h30, en direct Facebook ici

Dans le cadre de la Quinzaine de l’égalité, soutenue par la Ville de Bordeaux, l’Institut des Afriques, en partenariat avec MC2a, le COSIM Nouvelle-Aquitaine et la Chaire Diasporas africaines, organise une table ronde en ligne autour des artistes de la diaspora et la prise de conscience citoyenne sur les luttes contre les discriminations.


A travers leurs créations artistiques, les artistes des diasporas interrogent sans cesse le vécu discriminatoire des personnes issues de l’immigration. En résonance avec l’actualité 2020 liée au mouvement « Black lives matter » à travers le monde, cette rencontre questionnera la contribution des artistes à la prise de conscience mondiale des luttes pour l’égalité. Hassane Kouyaté, Pascale Obolo, et Khadim Ndoye nous livreront leurs analyses et expériences lors de cette table ronde!

Pour poursuivre les réflexions, l’Institut des Afriques vous propose de visionner le court-métrage « 365 jours à Clichy Montfermeil » de Ladj Ly, réalisateur de “Les Misérables”


Le film sera disponible gratuitement sur la toile du 26 au 29 novembre. Pour recevoir le lien de visionnage, nous vous remercions de vous inscrire avant le 25 Novembre à travers le formulaire ici. Après inscription, vous recevrez un mail comportant toutes les informations nécessaires au visionnage du film!


Ce film est disponible en accès libre grâce à Canal+ que nous remercions.