Appel à projets – AXE III

« Les diasporas africaines : Enjeux et représentations culturelles »

La chaire « Diasporas africaines » lance un appel à projets sur le thème « Diasporas africaines : enjeux et représentations culturelles ».

S’intéresser aux diasporas oblige à se confronter à l’épineuse question des constructions identitaires et aux définitions du vivre-ensemble dans un contexte multiculturel. Les diasporas africaines jouent un rôle important dans la vie culturelle du pays d’accueil (on pensera par exemple pour la France au vaste champ des littératures, cinémas et musiques francophones). Elles enrichissent le patrimoine culturel national tout en participant à déstabiliser toute conception étroite de ce qui constitue la « culture » ou « l’identité » nationale. Cette production culturelle est porteuse d’imaginaires et de représentations qui offrent à la fois un regard nouveau sur le pays d’accueil, et une perspective intime de l’expérience de la migration et de la vie au sein de la diaspora – une expérience de l’entre-deux souvent représentée de manière stéréotypée par les médias et certains discours politiques, que la production culturelle diasporique permet au contraire d’analyser à travers un point de vue émique. 

Les projets qui s’inscrivent dans cet axe sont invités à analyser les tensions qui persistent autour des différentes médiations culturelles qui concernent la diaspora africaine, que ce soit face aux enjeux de représentations culturelles et médiatiques de la diaspora et du phénomène de la migration, aux débats autour de la discrimination raciale ou religieuse, aux pratiques mémorielles (la question de la restitution des œuvres d’arts est par exemple amenée à bouleverser les pratiques muséographiques sur le long terme, tout comme la problématique des hybridations linguistiques et culturelles), aux dynamiques socio-économiques des entrepreneurs culturels, aux enjeux de formation et de transformation des identités collectives et aux processus de définition des relations culturelles entre pays d’origine et pays d’accueil.

Le champ académique lui-même n’échappant pas toujours aux dynamiques produisant l’invisibilisation des diasporas, l’analyse des lieux et des mécanismes de production des savoirs sur les diasporas africaines et sur l’Afrique mérite également d’être développée.

Les projets pourront porter sur des cas d’études en France ou proposer une perspective comparative entre la France et d’autres pays européens (France-Italie ; France-Belgique ; France-Royaume-Uni ; France- Espagne ; etc.).

Priorités thématiques :

  • Production artistique et entrepreneuriat culturel au sein de la diaspora africaine en France et en Europe (musique, cinéma, littérature, etc.) ;
  • Représentations des diasporas africaines et de la migration dans les productions culturelles européennes et africaines (dans les médias, le système scolaire, la muséographie, dans la production culturelle diasporique etc.) ;
  • Médias et stéréotypes sur les diasporas africaines ;
  • Productions culturelles et nouvelles formes de narration du soi en contexte diasporique ;
  • Production culturelle diasporique et imaginaire de mobilité de la jeunesse africaine ;
  • Circulations d’idées, d’images et d’objets culturels entre les pays d’accueil et les pays d’origine ;
  • Production culturelle et processus de formation de l’identité et du sens d’appartenance dans la diaspora ;
  • Archives et cultures matérielles de la diaspora ;
  • Diasporas et nouveaux médias ;
  • Diasporas africaines et politiques de production des savoirs sur l’Afrique ;
  • « Black Studies » en France et en Europe.

Conditions et résultats attendus :

Les projets de recherche peuvent être individuels ou collectifs.

Le financement est valable à partir du jour de la déclaration des résultats de l’appel (prévu pour le vendredi 25 octobre 2019) jusqu’à début juin 2020.

Les dépenses devront être engagées avant le 31 décembre 2019.

Les bénéficiaires du financement devront :

  • Mener leur projet de recherche en coordination avec les responsables de la chaire « Diasporas africaines » ;
  • Produire un rapport de recherche en format « working paper » et un « executive summary » (2 pages maximum) à soumettre aux responsables de la chaire au plus tard le lundi 4 mai 2020. Des rapports en format audio ou vidéo (documentaire, podcast, etc.) sont envisageables, après validation préalable des responsables de la chaire.
  • Préparer une intervention sur les résultats de la recherche à présenter au cours du colloque international sur les diasporas africaines qui se tiendra à Bordeaux au mois de juin 2020.
  • Le « working paper » et/ou la communication auront vocation à devenir une publication soumise à une revue spécialisée ou un ouvrage collectif. 

Modalités de candidature :

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • Un projet de recherche s’inscrivant dans au moins une des priorités indiquées dans l’appel. Il devra inclure une problématique détaillée, la description des objectifs du projet et la présentation de la méthodologie qui sera adoptée (4 pages maximum).
  • Un budget détaillé et argumenté des dépenses prévues dans le cadre du projet (2 pages maximum). Le budget ne doit pas dépasser 7.500 euros et ne peut couvrir que des dépenses liées au déroulement de la recherche (billets d’avion/train, frais d’hôtels et de séjour sur le terrain, visas, matériel d’enregistrement sonore ou vidéo, frais de traduction, frais de reproduction de documents, etc).
  • Un CV synthétique de chacun des chercheur.e.s participant au projet (2 pages maximum par CV).

Le dossier est à envoyer pour le lundi 14 octobre 2019 minuit (heure GMT) par courriel à l’adresse suivante :

chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr  

Pour tous renseignements :

https://diaspafrique.hypotheses.org

chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr  

Etienne Smith : e.smith@sciencespobordeaux.fr

Alessandro Jedlowski : alessandro.jedlowski@gmail.com


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.