Appel à projets – AXE I

« Les diasporas africaines : enjeux politiques »

La chaire « Diasporas africaines » lance un appel à projets sur le thème « Les diasporas africaines : enjeux politiques ».

Cet axe pose la problématique de la double citoyenneté, de la co-appartenance, et de la participation politique des afro-descendants en France. Il s’agit de questionner la visibilité ou l’absence de visibilité des carrières politiques des afro-descendants en France et en Europe, mais aussi, dans le sillage des travaux existants, d’étudier les engagements associatifs des diasporas africaines, d’hier et d’aujourd’hui. Il convient également d’étudier la participation politique à distance, les campagnes électorales déterritorialisées, la mobilisation politique des diasporas dans les élections des pays d’origine comme dans les élections municipales en France, la politisation et l’abstention.

La thématique porte également sur le rôle clé des binationaux comme « porteurs », « cibles » et « médiateurs » des politiques publiques des pays d’origine comme du pays d’accueil. Cet enjeu se décline aussi autour des politiques d’encadrement ou/et de contrôle que les Etats d’origine et de destination mettent en œuvre, parfois en cogestion, vis-à-vis de ces groupes.  Il faudra aussi interroger ces politiques publiques de la diaspora à différentes échelles (par exemple les dialectiques entre le quartier et la ville, entre l’Etat et la sous-région, ou entre l’individu et le groupe social).

Les projets pourront porter sur des cas d’études en France ou proposer une perspective comparative entre la France et d’autres pays européens (France-Italie ; France-Belgique ; France-Royaume-Uni ; France- Espagne etc.).

Priorités thématiques :

  • Participation politique des afro-descendants en France : rapport au politique, politisation, engagement, abstention… ;
  • Elites politiques afro-descendantes en France et en Europe (trajectoires, carrières, discriminations…) au XXème et début du XXIè siècle;
  • Migrants acteurs des changements politiques en France et dans le(s) pays d’origine ;
  • Engagements associatifs et citoyens des afro-descendants en France ;
  • « Faire société » : intégration et discriminations ;
  • Les « bi-nationaux » : ancrages et co-appartenance ;
  • Elus bi-nationaux : carrières politiques « ici » et « là-bas » ;
  • Mode d’organisation associatif et communautaire subsahariens en France : logiques d’action, alliances, concurrences, relations avec les pouvoirs publics ;
  • Représentation / participation des migrants dans les politiques publiques locales en Nouvelle Aquitaine ;
  • Diasporas et fabrique des politiques publiques ;
  • Diasporas comme acteurs politiques locaux dans le pays de destination et/ou pays d’origine ;
  • Représentation / participation des migrants dans les réseaux de la coopération, du co-développement et de la coopération décentralisée ;
  • Diasporas et soft power des pays d’origine ou de destination ;
  • Diasporas africaines et politiques de la diaspora des Etats d’origine ou de destination.

Conditions et résultats attendus :

Les projets de recherche peuvent être individuels ou collectifs.

Le financement est valable à partir du jour de la déclaration des résultats de l’appel (prévu pour le vendredi 25 octobre 2019) jusqu’à début juin 2020.

Les dépenses devront être engagées avant le 31 décembre 2019.

Les bénéficiaires du financement devront :

  • Mener leur projet de recherche en coordination avec les responsables de la chaire « Diasporas africaines ».
  • Produire un rapport de recherche en format « working paper » et un « executive summary » (2 pages maximum) à soumettre aux responsables de la chaire au plus tard le lundi 4 mai 2020. Des rapports en format audio ou vidéo (documentaires, podcast, etc.) sont envisageable, après validation préalable des responsables de la chaire.
  • Préparer une intervention sur les résultats de la recherche à présenter au cours du colloque international sur les diasporas africaines qui se tiendra à Bordeaux au mois de juin 2020.
  • Le « working paper » et/ou la communication auront vocation à devenir une publication soumise à une revue spécialisée ou un ouvrage collectif.

Modalités de candidature :

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • Un projet de recherche s’inscrivant dans au moins une des priorités indiquées dans l’appel. Il devra inclure une problématique détaillée, la description des objectifs du projet et la présentation de la méthodologie qui sera adoptée (4 pages maximum).
  • Un budget détaillé et argumenté des dépenses prévues dans le cadre du projet (2 pages maximum). Le budget ne doit pas dépasser 7.500 euros et ne peut couvrir que des dépenses liées au déroulement de la recherche (billets d’avion/train, frais d’hôtels et de séjour sur le terrain, visas, matériel d’enregistrement sonore ou vidéo, frais de traduction, frais de reproduction de documents etc).
  • Un CV synthétique de chacun des chercheur.e.s participant au projet (2 pages maximum par CV).

Le dossier est à envoyer pour le lundi 14 octobre 2019 minuit (heure GMT) par courriel à l’adresse suivante :

chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr   

Pour tous renseignements :

https://diaspafrique.hypotheses.org

chairediasporasafricaines@sciencespobordeaux.fr

Etienne Smith : e.smith@sciencespobordeaux.fr

Alessandro Jedlowski : alessandro.jedlowski@gmail.com


4 réflexions sur « Appel à projets – AXE I »

  1. bonjour je suis un doctorant Algérien,est ce que je peut contribuais à cette recherche?

    1. Bonjour, oui vous pouvez contribuer en répondant à l’appel à projet publié sur le site. Bien cordialement

    1. Bonjour, Oui bien sûr, vous pouvez participer, peu importe l’affiliation du/des porteurs du projet. Par contre le projet doit avoir une composante hexagonale par les terrains (au niveau de la commande institutionnelle de la Chaire, “diasporas africaines” est entendu comme “diasporas africaines en France”). Bien cordialement 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.